Projet pédagogique

Introduction

Objet social de l’Asbl

Selon ses statuts n° 341/25 dont les dernières modifications ont été publiées au Moniteur belge le 29 avril 1993, l’Association a pour objectifs :

a) L’assistance aux familles en difficulté, l’approfondissement des connaissances et la promotion des recherches en toutes disciplines qui peuvent contribuer à la prévention et au traitement des troubles du développement physique, intellectuel et social des jeunes enfants. Elle prévoit notamment à cet effet la formation continue de son personnel dans ces domaines, ainsi qu’une formation et une information des familles.
b) Par le cadre et le calme qu’offre son implantation, l’Association a pour objet de faire profiter les divers groupes de notre société de la détente et de la vie au grand air, tout en observant, respectant et protégeant l’environnement et les sites de la région dans laquelle se situe la propriété.
c) De permettre aux jeunes enfants de pratiquer largement le sport en leur offrant une infrastructure moderne et bien adaptée dans la propriété de 9 ha permettant entre autre le tennis, le basket, le volley et le mini-foot.

Objectifs généraux

Offrir à chaque enfant une structure d’accueil familial.
Limiter, pour ce faire, le nombre d’enfants à accueillir à deux groupes de 8 enfants.
Encourager, dès leur plus jeune âge, l’acceptation de la différence.

Objectifs particuliers

Pour respecter le caractère familial de notre action, nous avons ciblé et actualisé nos projets selon trois grandes lignes de force et à l’intérieur de deux groupes de 8 enfants :

1) apprentissage des réactions de l’enfant face aux violences (maltraitance)
2) apprentissage des règles (pédagogie)
3) apprentissage de l’autoprotection (maltraitance)

Population visée

L’asbl, créée en 1919, s’occupe d’enfants défavorisés et est un Centre d’Accueil permanent de crise.

Le Centre est conçu pour accueillir 16 enfants de 2 à 12 ans. Les critères de l’ONE, qui contrôle la qualité de l’accueil et qui subsidie le Centre, sont les suivants : la population accueillie doit être âgée de moins de 6 ans au jour d’entrée.  Nous accueillons des enfants âgés de 2 à 6 ans et leur fratrie jusqu’à 12 ans.

Que ce soient des enfants :
– ayant des problèmes d’apprentissage et d’intégration (décrochage scolaire, familial, …),
– ayant des problèmes de santé (troubles dysfonctionnels, …),
– ayant des problèmes familiaux (séparation des parents, hospitalisation, problèmes financiers, …),
– en attente d’une décision judiciaire, le Centre peut aussi se révéler être un outil efficace pour ne pas en arriver nécessairement à un placement définitif,
– ayant des problèmes de développement légers ou modérés. Nous voulons miser sur l’intégration et l’acception de l’autre dans sa différence. C’est dans cette optique-là que nous accueillons les enfants de types 1, 2, 3 et 8 en collaboration avec les enseignements spécialisés les plus proches. Cet accueil se fait après analyse des problèmes de l’enfant et de ses possibilités d’intégration dans le groupe vie.

L’institution se veut être un lieu d’intégration et d’insertion où chacun a sa place. Pour cela, il faut fournir les outils nécessaires à chaque enfant, afin qu’il utilise au maximum ses ressources, ses compétences, dans le sens de son propre épanouissement. Mais attention, le Centre reste toujours un lieu intermédiaire pour l’enfant et ses parents.

Le Centre d’Accueil offre une sécurité à l’enfant, une aide aux parents, une organisation humaine de l’équipe pluridisciplinaire, une gestion de vie de groupe.

Modalités d’admission

Premier contact

La demande émane directement des parents, des services de première ligne, des instances judiciaires. Les enfants sont confiés au Centre d’Accueil tant par des pouvoirs publics ou des institutions privées que par des instances publiques. Chaque demande de prise en charge est analysée au préalable, suivie d’un entretien avec le demandeur dans le but de définir :

– le cadre de l’accueil (parler du Centre, le montrer, répondre aux questions, …) ;
– l’accueil est-il nécessaire ? Si oui, votre enfant est accueilli chez nous pour une raison sociale. Notre travail sera donc d’établir un projet précisant la forme et les services répondant le mieux aux besoins de votre enfant.

Après le premier entretien, un travail s’effectuera en parallèle avec la famille, l’enfant chez nous, les intervenants sociaux extérieurs. L’enfant n’est pas nécessairement la cause de l’accueil, mais son éducation doit continuer et progresser.

Au départ, il faut savoir qu’il s’agit d’un dépannage de la famille ce qui ne nécessite par un séjour de longue durée. Cette durée est toujours fonction de la solution des problèmes de la famille ou de l’enfant, et aussi de l’accord de l’ONE (6 mois, une fois renouvelable).

a) Parents
Nous voulons, avec la famille, être acteurs du programme établi. Après s’être interrogé sur le type de solution possible par rapport au problème défini, l’équipe et la famille vont être amenés à élaborer ensemble une convention, à réévaluer régulièrement afin d’éviter tout malentendu.
Les parents continuent à s’investir : une intervention financière leur est demandée en fonction des revenus.

b) Enfants
Dès l’arrivée de l’enfant, notre objectif est d’améliorer rapidement sa situation en vue d’une autonomie familiale. Pour ce faire, un projet pédagogique est établi par l’équipe éducative pour chaque situation.
Le projet éducatif comprend entre autres :
– des activités stimulantes et ludiques ;
– un suivi médical; une guidance psychologique.

Nous voulons essayer de définir les besoins de l’enfant, son autonomie, sa prise en charge pour établir un projet personnalisé où l’objectif « l’enfant sera capable de … » est atteint en sortant du Centre.

c) Intervenants extérieurs
Du côté de la famille, rencontre avec les autres intervenants sociaux de celle-ci pour effectuer un travail qui va dans le même sens. Le partenariat est très important entre tous les acteurs sociaux. Sans cela, il n’y a pas d’évolution positive.

De son côté, le Centre est aidé par des personnes compétentes telles que : logopède, psychologue, CPMS, enseignements d’école spéciale, SAJ; CPAS, … Si l’enfant le désire, et en fonction des possibilités de la région, des loisirs extérieurs au Centre sont organisés (foot, patro, …)

Accueil en cours

En fonction de la grille établie avec les parents et la grille d’observations de l’enfant au Centre, il y a une réunion tous les mois entre les éducateurs, équipe sur le terrain très dynamique et très soudée, pour y définir le projet personnalisé et les objectifs à atteindre avec l’enfant et les parents.
Le projet personnalisé (l’enfant sera capable de ….) est basé sur l’évolution normale de l’enfant. L’enfant est encadré, il est écouté. Il pose des questions, se met en évidence, prend confiance, … Il met des mots sur des situations, exprime ses sentiments. Par les activités, il développe ses sens, sa créativité et son autonomie. Le Centre est aussi ouvert vers l’extérieur, ce qui lui permettra de se faire une idée plus large du monde qui l’entoure (école, club, …).
La grille d’évaluation du Centre se veut être un simple reflet de cette vie quotidienne. On va à l’école, on mange, on joue, … s’en dégagent des faits, des émotions, des réactions.
Si cela s’avère nécessaire, le Centre fera appel à un intervenant extérieur (superviseur). Son rôle étant d’aider l’équipe à trouver des solutions lors d’un accueil « différent ». Suivant les besoins de l’enfant et des parents, on travaille avec des partenaires spécialisés (pour l’enfant : logo, psy, kiné, médecin, … ; pour les parents : AS de CPAS, juge, PMS, …).
Pour être capable de répondre à la diversité des actions d’insertion et d’intégration, il est important de tisser une toile autour de l’enfant et de son accueil afin que l’expérience, vécue par tous (éducateurs, enfants, personnes extérieurs, …), soit une réussite.
L’organisation de la vie de groupe est conçue et aménagée de manière à prévenir l’unité de vie des repas, des jeux, et des soins. L’éducation offre aux enfants la sécurité physique, affective et matérielle, indispensables à leur bien-être. Chacun participe activement à leur éducation générale et sanitaire et respecte l’intimité de l’enfant, tant au niveau de sa vie personnelle et familiale qu’au niveau des lieux privés (coin, chambre, douche, …).

OBJECTIF = retour en famille dans les meilleures conditions

Pour répondre à cet objectif, différents moyens sont mis en œuvre :

Un projet pédagogique personnalisé pour chaque famille.
Notre équipe éducative se réunit tous les mois pour coordonner son action et étudier l’évolution de chaque situation.
Nous veillons à maintenir une bonne collaboration et une confiance réciproque avec les différents intervenants.
Nous possédons une infrastructure très diversifiée.
Outre ce suivi durant l’hébergement de l’enfant, le service social peut entamer un travail en famille après la réintégration de celui-ci dans son milieu de vie.

Bref, le Centre met tout en œuvre afin d’offrir à l’enfant, en rupture environnementale et relationnelle, un espace sécurisant, stimulant, réparateur, voire thérapeutique, en vue de tenter une réinsertion de l’enfant la plus rapide possible dans le milieu familial. Un suivi extra-muros peut être réalisé.

Fin de l’accueil

Pour le retour en famille de l’enfant, on établit une passerelle entre la famille et les intervenants spécialisés. Durant l’accueil, un travail est fait pour que les liens restent entre enfants et parents (des retours sont organisés toutes les semaines, visite au Centre possible, coup de téléphone, …). Ceci permet d’établir un suivi de l’enfant dans sa famille et une évolution du cercle familial.

Enfin, pensons au projet personnalisé. Si un travail est mis en œuvre pour atteindre un objectif, il faut faire attention à ne pas l’interrompre ; il n’est pas judicieux d’interrompre l’accueil d’un enfant, qui serait en décrochage scolaire en mai par exemple.

Conclusion

L’orientation ?
L’orientation principale, c’est d’accueillir des enfants, même différents, dans un respect mutuel, durant leur restructuration sociale, familiale et scolaire afin d’optimaliser l’intégration au sein de leur famille.
L’intégration ?
L’intégration est riche, et nous avons la volonté de faire partager cette richesse aux enfants que nous accompagnons durant un petit bout de chemin.
Les valeurs ?
Notre travail se base essentiellement sur l’ambiance familiale, où les droits et devoirs de chacun sont respectés, partagés, évalués dans un climat de confiance, de solidarité et de joie de vivre.